Comment identifier l’année de construction d’un immeuble à Paris ?

Comment identifier année construction immeuble Paris - Indivision Patrimoine

Vous souhaitez investir dans l’immobilier à Paris ? La date de construction d’un immeuble est une information essentielle, que ce soit pour l’achat ou pour la vente de ce bien.

Il est possible, en un seul regard, d’identifier la date pour savoir s’il s’agit d’un immeuble ancien ou d’un immeuble récent !

Pourquoi cette information est importante ?

Connaitre l’âge d’un immeuble parisien est très important. C’est une information essentielle, aussi bien d’un point de vue architectural que d’un point de vue historique.

C’est en fonction de la date de construction que vous allez pouvoir trouver les bonnes opportunités d’investissement et savoir si certains diagnostics comme celui du plomb et de l’amiante sont nécessaires.

En ce qui concerne les constructions du XVIIème siècle

Ce sont les immeubles parisiens construits entre 1601 et 1700. Le style architectural durant cette période était plutôt discret et simple. La hauteur des immeubles ne dépasse pas les 17 mètres avec, au maximum, deux étages.

Le XVIIème siècle est le siècle du classisme architectural d’origine italienne. On peut identifier les immeubles construits durant cette époque par la présence d’un encorbellement au ras du sol.

En ce qui concerne les constructions de 1700 à 1760

En ce qui concerne les constructions de 1760 à 1790

C’est le retour à la simplicité architectural. Les façades ne sont plus décorées avec des têtes d’animaux et des visages, mais plutôt avec des ornements de l’art de la Grèce Antique, ayant longtemps exercé une influence sur la culture de tous les pays de l’Europe.

Les façades sont décorées avec des motifs simples de laurier et de rubans. Souvenez-vous toujours que les immeubles parisiens avec des consoles décoratives aux fenêtres ont été construits entre 1760 et 1790.

En ce qui concerne les constructions de 1790 à 1850

C’est durant cette période que le classisme architectural moderne est apparu. La population parisienne a quasiment doublé. Les travaux d’expansion et de rénovation ont entrainé la réapparition d’immeubles simples avec des façades sobres et peu décorées. On peut identifier ces immeubles par la présence de fenêtres et de balcons avec persiennes en bois. 

En ce qui concerne les constructions de 1850 à 1870

Vous avez certainement entendu des immeubles Haussmannien. Impossible de parler de l’architecture parisienne sans évoquer le style Haussmannien !
Les travaux réalisés ont permis de moderniser la capitale sous le règne de Napoléon III et du baron Eugène Haussmann, préfet de la Seine.

Historique et emblématique, ce nouveau style architectural, destiné à embellir Paris, est facilement reconnaissable par ses façades en pierre de taille.

Les immeubles construits durant cette période ont tous la même hauteur. Le rez-de-chaussée de ces constructions est destiné aux commerces, le 1 er étage sert à stocker la marchandise. Le deuxième étage, appelé « étage noble », dispose de balcons et de fenêtres avec une décoration impressionnante. Aujourd’hui, plus de 60 % des immeubles de la capitale sont de style haussmannien.

Lire aussi  Tout savoir sur l’investissement hôtelier à Paris

En ce qui concerne les constructions de 1900 à 1914

Les immeubles parisiens construits durant cette période d’avant-guerre ont des façades décorées avec des motifs végétaux.  Les architectes ont également choisi de mettre en avant un style de décoration féminine.

Cette période a également connu un assouplissement du règlement d’urbanisme, donc l’apparition de styles plus fantaisistes.  Les balcons ont donc gagné en profondeur et les combles en hauteur. Des dômes apparaissent aussi sur certains immeubles.

Les constructions parisiennes après la guerre

C’est le retour au style sobre. On assiste également à l’apparition de grandes baies vitrées et à l’utilisation de nouveaux matériaux de construction, plus robustes et plus durables.

Les constructions parisiennes de 1946 à 1973

Avec l’explosion démographique, l’objectif est de trouver des logements pour tous les habitants de paris. On voit ainsi apparaitre des immeubles plus hauts qui dépassent souvent les 30 mètres.

Les appartements sont presque tous identiques et le béton de plus en plus utilisé. On parle ainsi des « Trente Glorieuses », c’est-à-dire la période de forte croissance économique et démographique après la Seconde Guerre Mondiale et avant le choc pétrolier.

Les constructions modernes après 1973

Les façades des immeubles sont à nouveau harmonieuses avec des décorations simples pour embellir la capitale.

Pour aller plus vite :

Vous souhaitez investir dans l’immobilier à Paris ? L’année de construction d’un immeuble est une information essentielle pour l’achat ou la vente de ce bien. En un coup d’œil, identifiez si l’immeuble est ancien ou récent !

Pourquoi cette information est importante ?

Connaitre l’âge d’un immeuble parisien est crucial, tant d’un point de vue architectural qu’historique. C’est selon la date de construction que vous trouverez les bonnes opportunités d’investissement et déterminerez si certains diagnostics, comme ceux du plomb et de l’amiante, sont nécessaires.

Lire aussi  Les différences entre l’indivision et la SCI (Société Civile Immobilière)

Les Constructions par Période

Constructions du XVIIème siècle : Immeubles parisiens construits entre 1601 et 1700, avec un style architectural discret et simple, généralement ne dépassant pas 17 mètres avec deux étages maximum.

Constructions de 1700 à 1760 : Façades décorées selon le style Louis XV, avec des éléments décoratifs en pierre et jusqu’à 4 ou 5 étages, reflétant la puissance du roi.

Constructions de 1760 à 1790 : Retour à la simplicité architecturale, façades ornées de motifs simples comme le laurier et les rubans.

Constructions de 1790 à 1850 : Apparition du classisme architectural moderne, avec des façades sobres et peu décorées, fenêtres et balcons avec persiennes en bois.

Constructions de 1850 à 1870 : Époque des immeubles Haussmanniens avec des façades en pierre de taille, modernisation sous Napoléon III et Haussmann, uniformité de hauteur des immeubles.

Constructions de 1900 à 1914 : Immeubles d’avant-guerre avec façades décorées de motifs végétaux et féminins, balcons plus profonds et combles plus hauts.

Constructions après la guerre : Retour au style sobre, apparition de grandes baies vitrées et utilisation de nouveaux matériaux de construction.

Constructions de 1946 à 1973 : Période des Trente Glorieuses, immeubles plus hauts dépassant souvent 30 mètres, utilisation accrue du béton.

Constructions modernes après 1973 : Façades harmonieuses avec des décorations simples pour embellir la capitale.

Christian Mahout

Vous souhaitez vendre ou une estimation de votre immeuble ou de vos parts indivises ?

INDIVISION PATRIMOINE, fondé par Christian Mahout, est spécialisé dans l’acquisition d’immeubles et de parts indivises à Paris et en Île-de-France depuis 40 ans.
L’expérience de Christian Mahout (plus de 300 immeubles acquis et rénovés à ce jour) lui permet de prendre des engagements d’acquisitions rapides tout en respectant une très grande confidentialité.

Demande de contact (#4)
Retour en haut